Urbanisation du 20e siècle dans et autour de Bruxelles


© perspective.brussels / Séverin Malaud

 

 

La périphérie bruxelloise est un territoire dynamique et complexe qui fait face à de grands défis d'aménagement. La Région de Bruxelles-Capitale (perspective.brussels et le bma), en partenariat avec la Région Flamande (Departement Omgeving et Team Vlaams Bouwmeester), a lancé une recherche analytique et prospective en vue de transformer de manière qualitative le tissu bâti de la périphérie du 20e siècle. Ce périmètre se situe dans et autour de la Région bruxelloise.

La périphérie fait face à de nombreux défis, notamment sur le plan de la mobilité, de l’environnement, de la santé, ainsi que du logement abordable et de qualité. Les deux régions sont étroitement liées entre elles mais elles gèrent la pression de l’urbanisation de manière totalement différente. L’étude « Urbanisation du 20e siècle dans et autour de Bruxelles » porte sur l’élaboration de scenarii de développement possibles pour la transformation de ces quartiers suburbains, conçus principalement pour la voiture, vers plus de qualité et de durabilité. Comment ce territoire fonctionne-t-il actuellement ? Comment pouvons-nous traiter de manière conséquente et conjointe les défis qui nous y attendent ?

Les constats

Les quartiers résidentiels et zones de développement économique qui ont été aménagés durant la deuxième moitié du 20e siècle ont été pensés en fonction de la voiture. Si l’on veut transformer ce territoire interrégional de manière durable, on ne peut se contenter d’un scenario business as usual. Les différentes fonctions et équipements se trouvent souvent trop éloignés les uns des autres, les transports en commun ne sont pas suffisants et le réseau de cheminements cyclistes et piétons n’est pas assez développé. La densité d’habitants et d’usagers, initialement très basse, augmente rapidement en fonction de la pression démographique et de nombreuses initiatives et projets développement sont programmés. Ces opportunités immobilières sont trop peu en lien avec une vision planologique et urbanistique sur le développement souhaité pour le quartier ou le territoire. Leur qualité architecturale peut également être limitée. Par ailleurs, la question de la densification n’est pas le seul enjeu de la périphérie du 20e siècle. D’autres questions liées à la transformation qualitative de l’environnement bâti se posent : la diversité et la qualité du tissu résidentiel (abordable), la verdurisation, la diminution de l’effet d’îlot de chaleur, la place de l’eau, l’organisation du transfert modal, l’amélioration de la qualité de l’air, la création de centralités locales, le développement des loisirs, ...

Phase 1- Diagnostic

L’équipe exploratoire, composée de l’Université Libre de Bruxelles, LoUIsE, l’Université Catholique de Louvain, l’Universiteit Gent, l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille, Karbon’ architecture et urbanisme et du Studio Paola Viganò, a réalisé un diagnostic sur le fonctionnement spatial et les enjeux de ce territoire. Les résultats ont été rassemblés dans un atlas. Ce document est un recueil non exhaustif d’informations thématiques qui décrivent le fonctionnement spatial de la périphérie du 20e siècle dans et autour de Bruxelles. Il se focalise en particulier sur l’espace bâti et son potentiel de transformation, en prenant en compte les conditions nécessaires au renouvellement urbain.

Téléchargez l’atlas

Phase 2 - Recherche par le projet

Lors de cette 2e phase, l’équipe exploratoire de la phase 1 assure le rôle de coordinateur de la recherche par le projet sur 3 cas d’étude, confiés à d’autres bureaux.

Cas 1 : Axe Jette-Zellik-Asse

  • Question clé :  « La ville accessible. Les modes doux comme levier d’un projet urbain. ».
  • Stratégie de transformation à explorer, tester et vérifier : « Bike oriented development – le vélo comme levier de la transformation urbaine ».
  • Bureaux d’études : plusoffice + Anyways

Cas 2 : Vallée de la Woluwe entre Kraainem et Woluwe Saint-Lambert.

  • Question clé : « La ville qui respire. Vers un développement urbain soucieux de l’eau. ».
  • Stratégie de transformation à explorer, tester et vérifier : « Un développement axé sur l’eau – districts environnementaux au-delà des frontières régionales ».
  • Bureaux d’études : 1010au + Fallow

Cas 3 : Zone Erasme à Anderlecht.

  • Question clé : « Double granulométrie. Mieux articuler les différentes échelles de parcelles (campus et équipements métropolitains). »
  • Stratégie de transformation à explorer, tester et vérifier : « Développer les proximités – diversifier les usages via une intensification fonctionnelle et morphologique ».
  • Bureaux d’études : GRAU + Citytools

Phase 3 - Synthèse

L’équipe exploratoire réalise une synthèse des résultats des cas d’étude (phase 2) et formule des stratégies de transformation avec lesquelles les 4 partenaires régionaux pourront poursuivre la réflexion. Cette phase se terminera vers mi-2022.

En savoir plus

Territoriale Strategie
Sarah
Moutury