Le Gouvernement approuve le PAD Gare de l’Ouest en 2ème lecture

Publié le 11 juin 2021

 

Gare de l
Gare de l'Ouest - plan de synthèse
 
Gare de l
Gare de l'Ouest - inscription
 
Pôle multimodal Gare de l
Pôle multimodal Gare de l'Ouest
© perspective.brussels/Reporters
Passerelle Beekkant
Passerelle Beekkant
© perspective.brussels/Reporters

Le 3 juin 2021, le Gouvernement bruxellois a approuvé en deuxième lecture le projet d’aménagement du site de la Gare de l’Ouest (Plan d’Aménagement Directeur - PAD). Cette étape intermédiaire précisant les intentions régionales permettra au Conseil d'État de se prononcer sur le document. Le projet sera ensuite soumis au Gouvernement pour une troisième et dernière lecture.

Piloté par perspective.brussels, Le projet urbain pour la « Gare de l’Ouest » propose de réaffecter la friche ferroviaire couvrant 13 hectares au cœur de Molenbeek-Saint-Jean. Il apportera à ce quartier de nouvelles qualités, en lui donnant de nouveaux usages dans une optique inclusive et durable.

Le projet porte différents objectifs :

  • Créer un parc de trois hectares ouvert sur le quartier en co-création avec les riverains.
  • Créer de nouveaux espaces publics réservés à la mobilité douce en vue de résorber l’effet de barrière créé actuellement par la friche et le chemin de fer.
  • Créer un nouveau quartier mixte avec des équipements collectifs, des logements accessibles pour les familles et des activités économiques apportant de l’emploi.
  • Développer le pôle multimodal de la station Beekkant et de la Gare de l’Ouest en connectant davantage les haltes de transport en commun et les cheminements piétons et cyclistes.
  • Réserver un espace consacré exclusivement au développement de la biodiversité.

Ces différents objectifs s’inscriront dans trois ambitions globales qui sont :

  • Développer la participation et prendre en compte les besoins des riverains. Ce processus est déjà lancé par l’organisation d’une occupation temporaire au pied de la Gare de l’Ouest. D’autres occupations temporaires suivront et feront appel aux associations pour rendre de la convivialité à ce site et ainsi tester les usages qui pourraient perdurer. Les habitants seront notamment invités à co-créer le parc.
  • Incarner le développement durable et la qualité environnementale : une attention particulière est portée au maillage des espaces verts et à la gestion des eaux de pluie dans ce quartier sujet à inondations.
  • Inciter à des mobilités exemplaires. Les mobilités actives seront développées à l’intérieur du site, situé sur un nœud de transports en commun particulièrement bien desservi. Par ailleurs, la ville des courtes distances prendra forme par l’organisation sur le site lui-même de la mixité des fonctions.

En savoir plus